Quels sont les indicateurs de performance d’une campagne d’emailing

octobre 7, 2018 Posted by LatarsaF In News

Lorsque l’on envoie une campagne emailing, il est important de suivre plusieurs indicateurs pour analyser sa performance auprès des internautes. Ces indicateurs ou KPI (Key Performance Indicator) sont donc primordiaux pour décrypter les résultats d’une opération marketing.

 

Présentation de tous les indicateurs

 

Le taux d’ouverture

C’est le premier indicateur que l’on étudie car il définit le volume de personnes ayant ouvert votre campagne emailing, par rapport au nombre d’email délivrés. Il traduit la pertinence de l’objet et l’intérêt qu’il a suscité auprès de vos contacts.

Voici comment interpréter le taux d’ouverture de votre campagne de fidélisation :

  • De 0% à 9% = faible taux d’ouverture
  • De 10% à 19% = taux d’ouverture moyen
  • 20% et plus = fort taux d’ouverture

Voici comment interpréter le taux d’ouverture de votre campagne de prospection :

  • De 0% à 4% = faible taux d’ouverture
  • De 5% à 9% = taux d’ouverture moyen
  • 10% et plus = fort taux d’ouverture

Le taux de clics

Le deuxième indicateur très observé est celui du taux de clics. Il mesure le volume d’internautes ayant cliqué sur la communication que vous leur avez adressée. Il analyse donc la pertinence de la campagne en prenant en compte le volume d’internautes ayant été intéressés par le contenu de l’email qu’ils ont reçu. Le taux de clics se calcule en prenant ce volume par rapport au nombre d’emails total ayant été délivrés. Pour que ce taux soit le plus élevé possible, il faut que le contenu de la newsletter donne envie d’en savoir plus, en se rendant sur le site (et donc de cliquer sur la communication). Pour cela, il ne faut pas que votre newsletter dévoile toutes les informations que vous avez à donner à vos internaute, mais elle doit plutôt susciter leur curiosité.

Voici comment interpréter le taux de clics de votre campagne de fidélisation :

  • De 0% à 3% = faible taux de clics
  • De 3% à 6% = taux de clics moyen
  • 6% et plus = fort taux de clics

 

Voici comment interpréter le taux de clics de votre campagne de prospection :

  • De 0% à 0,5% = faible taux de clics
  • De 0,5% à 1% = taux de clics moyen
  • 1% et plus = fort taux de clics

Le taux de réactivité

Le taux de réactivité correspond au rapport entre le volume de clics et le nombre d’ouverture de votre campagne emailing. Cet indicateur permet d’analyser si le contenu de l’email est bien celui auquel s’attendaient les internautes lorsqu’ils ont lu votre objet, avant de l’ouvrir.

Voici comment interpréter le taux de réactivité de votre campagne :

  • De 0% à 9% = faible taux de réactivité
  • De 10% à 19% = taux de réactivité moyen
  • 20% et plus = fort taux de réactivité

Le taux de désabonnement

Comme son nom l’indique, cet indicateur permet de connaitre la part d’internautes qui suite à la réception de votre campagne, ont décidé de se désabonner. Il est important de bien suivre cet indicateur afin de comprendre comment améliorer votre relation avec vos contact en mettant en place des actions concrètes pour faire en sorte que ce taux soit le plus proche de 0 au fil du temps.

Voici comment interpréter le taux de désabonnement de votre campagne :

  • De 0% à 0,20% = faible taux de désabonnement
  • De 0,21% à 1,00% = taux de désabonnement moyen
  • A partir de 1% = fort taux de désabonnement

Le taux de plainte

Dans leur boite de messagerie, chaque internaute a la possibilité de signaler votre campagne comme étant du spam. Cette action est très mal vue de la part des fournisseurs d’accès internet (FAI) car ces derniers sont dans la constante recherche d’amélioration de l’utilisation de leurs outils, pour les internautes. Ce taux de plainte n’est malheureusement pas visible et seuls les FAI en ont connaissance. Cependant, il est possible de l’estimer en regardant votre taux de désabonnement. Si le taux de plainte devient trop élevé, il se pourrait que rapidement vos futures campagnes emailing ne soient plus délivrées auprès de certains FAI.

Voici comment interpréter le taux de plainte de votre campagne :

  • De 0% à 0,05% = faible taux de plainte
  • De 0,05% à 1% = taux de plainte moyen :
  • A partir de 1% = fort taux de plainte

Le taux de NPAI

Les NPAI (anciennement utilisé dans le monde du postal : « N’habite Pas à l’Adresse Indiquée) sont les adresses email qui n’existent plus ou qui sont introuvables. Envoyer votre campagne avec une liste de contacts comportant beaucoup de NPAI est risqué car cela peut traduire que votre base de données n’est pas tenue régulièrement à jour ou que les contacts ne sont pas opt-in. Si ce taux est trop important, il y a de fortes chances que vos futures campagnes ne soient pas délivrées correctement.

Voici comment interpréter le taux de NPAI de votre campagne :

  • De 0% à 2% = faible taux de NPAI
  • De 2% à 5% = taux de NPAI moyen
  • A partir de 5% = fort taux de NPAI

Le taux de conversion

Ce dernier indicateur va mesurer la dernière action que l’utilisateur peut effectuer suite à l’envoi de votre campagne : acheter un produit, remplir un formulaire, réaliser une demande de devis, … Le taux de conversion se calcule en faisant le rapport du nombre de conversions par rapport au volume d’internaute ayant cliqué sur celle-ci. Cet indicateur va pouvoir mesurer la pertinence entre le contenu de l’email et la page de destination (le site web) sur lequel l’internaute sera redirigé.

Voici comment interpréter le taux de NPAI de votre campagne :

  • De 0% à 10% = faible taux de conversion
  • De 10% à 20% = taux de conversion moyen
  • A partir de 20% = fort taux de conversion